Des outils pour préparer sa retraite : le marché s’organise – 1ere partie  

by | 17 juillet 2023 | Assurance

La retraite, une rupture à préparer

Le passage de la retraite constitue une étape importante dans la vie des Français, une étape qu’ils espèrent franchir le plus tôt possible car ils y voient la fin des contraintes de la vie professionnelle et la possibilité de s’investir dans de nouveaux projets. Mais elle peut être vécue comme une source de préoccupation et d’inquiétude, probablement en lien avec la complexité du fonctionnement de notre système de retraite ; la succession des réformes et des crises contribuent à renforcer ce sentiment. 

La retraite est donc une étape mais aussi une rupture, un tournant de la vie personnelle et professionnelle qu’il est nécessaire d’anticiper. Elle doit se préparer des mois auparavant, en passant par plusieurs étapes :  administratives et financières mais aussi sociales et personnelles. Il faut réfléchir et définir comment profiter de ce temps libre tant attendu : comment se sentir utile, comment garder une vie sociale, comment organiser sa vie de couple …Selon les cas la transition est plus ou moins compliquée. Les solutions sont multiples par exemple, cumuler emploi et retraite et amorcer la transition en douceur, retrouver une utilité au sein de la famille en s’occupant des petits-enfants, s’investir dans des associations pour garder le lien social et exercer ses compétences.  

Dans ce premier article nous ne traiterons que du point administratif et financier car le sujet de la baisse des revenus est central : en moyenne un retraité perd un tiers de ses derniers revenus d’activité.  Tout cela se prépare et se calcule pour pouvoir connaitre ses capacités financières une fois à la retraite.   

Il convient donc de s’informer et de se préparer en amont pour principalement deux raisons : 

  • Limiter les risques d’erreurs dans le calcul des pensions. Selon un rapport de la Cour des comptes de 2011, un dossier retraite sur six est concerné par des erreurs dans le calcul de sa pension. (Cf. notre article sur le sujet)  
  • Percevoir sa pension dans des délais raisonnables. La CNAV conseille à ses assurés de réaliser leur demande de liquidation de retraite 6 mois avant la date de départ choisie. Un décret du 19 août 2015 prévoyait le versement garanti de la pension à la date prévue du départ en retraite si la demande a été réalisée au moins 4 mois avant. 

Les assurés disposent d’outils destinés à les informer sur les droits constitués au cours de leur carrière et leur permettre de se faire une idée de ce qu’ils seront susceptibles de percevoir une fois à la retraite. 

Quels sont ces outils disponibles pour réaliser ces estimations et déclencher le paiement ?  

Des outils bien construits et ouverts à tous …. 

« Toute personne a le droit d’obtenir, dans des conditions précisées par décret, un relevé de sa situation individuelle au regard de l’ensemble des droits qu’elle s’est constitués dans les régimes de retraite légalement obligatoires » 1  

En 2003, la loi institue un droit individuel des assurés à être informés sur leur retraite, droit renforcé par la loi de novembre 2010. Chaque salarié bénéficie d’un droit à l’information qui se décline ainsi : un document d’information générale, un relevé de situation individuelle, un entretien d’information et ‘une estimation indicative globale. L’accès à ces dispositifs d’information varie selon l’âge et la durée d’assurance. 

Les services du droit à l’information permettent donc aux assurés de : 

  • Retracer l’ensemble de leur carrière, dans un document commun à tous leurs organismes de retraite, 
  • Vérifier les informations les concernant, et, s’ils constatent des manques ou des erreurs, contacter leurs organismes de retraite pour des corrections éventuelles, 
  • Connaître le montant approximatif de leur future retraite selon leur âge de départ à la retraite 

…proposés par l’Union Retraite… 

Pour remplir cette mission les régimes obligatoires de retraite, de base et complémentaire se sont rassemblés dans un groupement d’intérêt public : le GIP Info Retraite. Par la loi de janvier 2014 le GIP Union Retraite a succédé au GIP Info Retraite. L’Union Retraite est chargée du pilotage stratégique de l’ensemble des projets de coordination, de simplification et de mutualisation ayant pour objet de rendre plus simple et plus compréhensible le système de retraites pour les usagers. Elle poursuit également la mise en œuvre du droit à l’information retraite prévu par les lois de 2003 et 2010 et assuré jusqu’alors par le GIP Info Retraite. 

Le GIP Union Retraite regroupe la totalité des organismes assurant la gestion des régimes de retraite légalement obligatoires et ses missions s’orientent autour de l’inter-régimes.2 Les missions du groupement sont déclinées en quatre grands axes : poursuivre le développement de l’offre de services, déployer l’inter-régimes de gestion, mettre l’expertise inter-régimes au service de l’État et des régimes, améliorer l’efficience de l’inter-régimes. 

Les services sont opérés soit par l’envoi de documents mais de plus en plus via le portail info retraite (www.info-retraite.fr) en passant par la création d’un compte retraite personnel 

…qui couvrent un large éventail de services… 

 ‘Mon compte retraite’ vous permet, quelle que soit votre situation professionnelle (salarié, fonctionnaire, indépendant, chômeur, …), d’ouvrir un compte personnel retraite. Ce compte vous permet d’accéder, en toute sécurité, à des informations et des services personnalisés : simulateurs d’âge de départ et de montant, correction de carrière, demande de retraite, etc. 

Si vous êtes en activité, votre compte retraite vous donne accès : 

  • À votre relevé de carrière dont vous pouvez demander la correction à partir de 55 ans 
  • Aux coordonnées de vos caisses de retraite 
  • Aux simulations et estimations retraites disponibles selon votre âge 
  • À un service d’information vous permettant de savoir si vous bénéficiez de contrats épargne retraite 

Vous pouvez aussi faire une demande unique de retraite en ligne pour toutes vos activités sur le service ‘Demander ma retraite.’ 

Si vous êtes retraité, vous pouvez consulter les informations sur le paiement de votre retraite (historique de paiement, attestations de paiement, attestations fiscales) et accéder à la liste de vos contrats d’épargne retraite supplémentaire non soldés. 

Tous ces services sont gratuits et accessibles sur le portail INFO RETRAITE, identification proposée par FranceConnect.

…dépendant de la proximité de votre retraite 

1) À partir de 35 ans et jusqu’à 50 ans, vous recevez, tous les 5 ans, un relevé de situation individuelle. Ce relevé vous informe sur la durée d’assurance retraite et les points accumulés dans chaque régime de retraite de base et complémentaire. Vous pouvez aussi le consulter en ligne sur le service Voir ma carrière. Si vous constatez des erreurs dans votre relevé de carrière, vous pouvez contacter le ou les régimes concernés.  

2) Droit à un entretien individuel d’information : À partir de 45 ans, vous pouvez demander à bénéficier d’un entretien individuel gratuit d’information sur votre retraite. La demande d’entretien s’effectue auprès d’une des caisses de retraite dont vous relevez ou avez relevé. 

L’entretien permet de vous informer notamment sur les points suivants : 

  • Droits à pension acquis dans différents régimes de retraite 
  • Perspectives d’évolution de ces droits, compte tenu de vos choix (expatriation, formation, …) et des aléas de carrière (chômage, temps partiel, maladie, maternité, …) 
  • Montant estimé de votre future pension lorsque vous aurez atteint l’âge légal de départ en retraite et l’âge auquel vous pourrez prétendre à une retraite à taux plein 
  • Dispositifs permettant d’améliorer le futur montant de votre pension 
  • Possibilités de cumul emploi-retraite 

3) À partir de 55 ans, vous recevez, tous les 5 ans et jusqu’à votre départ à la retraite, une estimation indicative globale du montant de vos pensions. Ce document comporte une estimation du montant de vos différentes pensions de retraite de base et complémentaire, en fonction de la date à laquelle vous choisirez de partir en retraite : 

  • Âge légal de départ à la retraite 
  • Âge auquel vous remplirez les conditions pour bénéficier d’une retraite à taux plein 
  • Âge du taux plein automatique ou, s’il est plus élevé, l’âge atteint l’année où est établie l’estimation 

Vous pouvez aussi consulter votre estimation indicative globale en ligne sur le service votre compte retraite. 

4) Simulateur :  

Le simulateur de retraite en ligne M@rel, permet de simuler le montant de votre future retraite à tout âge et selon différents scénarios de carrière. Basé sur les informations de carrière transmises par vos régimes de retraite, M@rel vous permet : 

  • D’obtenir en seulement quelques clics une première estimation de votre future retraite (âge et montant) ; 
  • De connaître les impacts de vos éventuels choix de carrière ou de vie sur votre future retraite (expatriation, nouvel enfant, création d’entreprise…). 

Ce service est gratuit et les données ne font l’objet d’aucune transaction commerciale.  

Pour accompagner ces outils les caisses de retraite proposent souvent des dispositifs d’accompagnement sur rendez-vous, pour exemple l’Agirc-Arrco et ses agences conseil retraite (ex CICAS) qui accueillent les futurs retraités (100 agences et près de 700 lieux de permanence) pour une aide personnalisée à la constitution de leur dossier de retraite complémentaire. Ce réseau est en plein développement dans une logique d’accroître la proximité et le service rendu aux actifs futurs retraités et retraités. 

Des outils complémentaires, privés et payants, proposés par des spécialistes 

Dans certains cas ces offres gratuites peuvent être considérées insuffisantes. Se faire accompagner par un professionnel de la retraite est une option envisageable en fonction de critères que nous développerons dans le volet 2 de cette publication.